centre international de poésie Marseille
ACCUEIL
LE CIPM
Présentation
Coordonnées
Adhérer
AUTEURS
PUBLICATIONS
[à télécharger]
Hors collection
CCP - cahier critique de poésie
Cahiers du Refuge
Le Refuge
Le Refuge en Méditerranée
Import / Export
Un bureau sur l'Atlantique
Actes de colloques
cent titres
[autres...]
Revues de Presse
PHONOTHÈQUE
RÉSEAU
Adresses
Liens

BIBLIOTHÈQUE

ARCHIVES
Colloque à Tanger
Expositions
Manifestations
Les Inédits
Résidences
Ateliers
Traduction
Conférences

MANIFESTATIONS

réVERSible / VERSschmuggel

Imprimer cette page


le jeudi 6 décembre 2012, à 19h00

Lectures et performances bilingues avec :
Judith Zander, Christian Filips, Dorothée Volut, Arno Calleja



Cette soirée est organisée à l'occasion de la parution de réVERSible / VERSschmuggel - dialogues poétiques franco-allemands - une anthologie, édité par Aurélie Maurin et Thomas Wohlfahrt aux éditions La passe du vent et Wunderhorn.
En partenariat avec la Literaturwerkstatt Berlin et avec le soutien du ministère allemand des Affaires étrangères.


-

Présentation :

En 2011, le Poesiefestival Berlin a convié six poètes français et six poètes allemands à prendre part à l’aventure de la traduction de leurs propres poèmes. Bien établis dans leur propre pays mais encore peu ou pas connus de l’autre côté de la frontière, ils se sont traduits selon la méthode réVERSible : sans parler la langue de leur partenaire, les duos de poètes se sont traduits mutuellement, avec la complicité d’un interprète et sur la base de traductions littérales.
Au cours de cet échange, ce ne sont pas seulement deux poètes qui se rencontrent, mais deux cultures, deux langues, deux voix qui se transforment mutuellement par ce rapport. Trois jours durant, les poètes se sont lus leurs textes à haute voix, avant de les décomposer mot pour mot, image pour image, posant des questions sur les connotations culturelles des mots, le style, mais aussi les procédés de composition propres au poète et la façon dont celui-ci s’inscrit dans les traditions poétiques de son pays. Traduire de la poésie avec de la poésie : les poètes apprennent ainsi à « parler » la poétique de l’autre. Pour restituer la démarche du poème à traduire, les poètes n’ont pas hésité à se réapproprier les textes, en insérant leur poétique dans celle de leur partenaire, sans pour autant abandonner la tonalité du poème original.
Pour ne pas perdre la trace de ce dialogue poétique, une anthologie bilingue est parue conjointement en France (La Passe du vent) et en Allemagne (Das Wunderhorn).
Lors de cette soirée fêtant la parution de l’anthologie, les poètes Arno Calleja, Christian Filips, Dorothée Volut et Judith Zander mêleront leurs voix dans une performance déclinant la poétique de la traduction dans ses multiples variations musicales et déploiements génériques : un va et vient entre original et traduction, entre poétique maternelle et étrangère, avec toute l’esthétique d’une sobre élégance ou dans la jubilation d’une provocation joyeusement décalée, jusqu’à en brouiller les barrières entre les langues.




lire aussi :
217

 

MA COMMANDE
LETTRE D'INFO
CCP 27
ACTUALITÉ
expositions :
Joerg Ortner
vient de paraître :
233
232 : Antonin Artaud
231 William Burroughs
230
Canto Rodado
Détroit
Black Mountain College
CCP 27

en écoute :
Brion Gysin
Thomas Braichet
Pierre Guyotat
Esther Ferrer
Ghérasim Luca
Hamid Ismaïlov
Serge Pey
Dimitri Bortnikov
Banina Giri
Alfredo Costa Monteiro, Léos Ator
Luc Etienne

retour en haut de page Mentions légales Crédits Coordonnées retour en haut de page