centre international de poésie Marseille
ACCUEIL
LE CIPM
Présentation
Coordonnées
Adhérer
AUTEURS
PUBLICATIONS
[à télécharger]
Hors collection
CCP - cahier critique de poésie
Cahiers du Refuge
Le Refuge
Le Refuge en Méditerranée
Import / Export
Un bureau sur l'Atlantique
Actes de colloques
cent titres
[autres...]
Revues de Presse
PHONOTHÈQUE
RÉSEAU
Adresses
Liens

BIBLIOTHÈQUE

ARCHIVES
Colloque à Tanger
Expositions
Manifestations
Les Inédits
Résidences
Ateliers
Traduction
Conférences

AUTEURS

Henri Chopin

Imprimer cette page

Henri Chopin



Biographie :
Henri Chopin est né en 1922 à Paris et travaille très jeune. En 1942, réquisitionné pour le STO, il se cache, mais est arrêté en juin 1943. Il est envoyé à Königsberg en Prusse orientale, puis transféré en juillet en Tchécoslovaquie au camp d’Olomouc, où il y avait des Tchèques, des Slovaques, des Serbes, des Croates, des Autrichiens. Il refuse d’y travailler et se lie d’amitié avec Jiri Latal. Octobre, retour en Prusse, où il disait, pour ne pas travailler : « Ich bin ein dichter ! », « Je suis un poète ! ». Il se retrouve en camp de travail, puis en prison. En 1944, suite à un bombardement allié qui crée une brèche dans l’enceinte, il s’enfuit en plein hiver vers l’Est, en allant à la rencontre des armées soviétiques. Après avoir failli être fusillé comme espion, il est intégré quelques temps à l’armée russe comme cuisinier, et c’est là qu’auprès d’officiers russes, il entend parler des langages onomatopéiques du Caucase. Puis, pour rejoindre la Lithuanie, toujours en plein hiver, il connaît ces fameuses « Marches de la mort », nom qu’on a donné à ces colonnes de réfugiés entre la Prusse Orientale et la frontière lithuanienne. En juin 1945, à Mourmansk, il assiste au dégel, et de là, il est rapatrié sur la France. De retour à Paris, il apprend la disparition de ses deux frères, morts en 1944 dans la résistance. En 1947, à la Maison de la Pensée Française, il a l’occasion de fréquenter Valentine Hugo. En 1948, il se rengage dans l’armée, d’abord à Innsbruck, puis en Indochine. En 1952, libéré, il se marie avec Jean Ratcliffe, une écossaise, qui lui fait connaître Eliot et James Joyce. L’année suivante, il rencontre Altagor, le créateur de la métapoésie, et il est alors éducateur de l’enfance inadaptée à Saint-Martin de Ré. C’est en 1955 qu’il achète son premier magnétophone, avec lequel il fait ses premiers essais vocaux. En 1957, il publie des poèmes aux éditions Caractères, dirigées par Maurice Lemaître, mais refuse de participer au groupe lettriste. En 1959, il prend en charge la revue Cinquième Saison pour 16 numéros, où il confronte les poètes expérimentateurs historiques, encore vivants, comme Pierre Albert-Birot, Jean Arp, Arthur Pétronio, Michel Seuphor et les poètes expérimentateurs contemporains comme Paul de Vree, Bernard Heidsieck, avec les poètes plus traditionnels comme Alain Bosquet, Jean Rousselot, Guillevic, Jean Follain. De 1961 à 1963, il réalise des émissions radiophoniques avec Maguy Lovano, productrice sur Paris-Inter (aujourd’hui France-Inter). En 1959, il lance la « poésie objective », qui se concrétisera par des expositions, et la « poésie ouverte », dont il parle dans la revue Cinquième Saison n°8, expression qui sera reprise par Jean-Clarence Lambert. À la galerie Mesure à Paris en 1960, il confronte l’Ursonate de Schwitters, le scherzo sur le disque 78 t. prêté par Domela et Espaces et gestes, parmi les premiers poèmes sur bande magnétique, avec comme public Jacques Costine, Claire Goll, Pierre Albert-Birot, Iliazd, Luc Peire. En 1963, il réalise son premier film expérimental en 16 mm., Pêche de nuit, avec Luc Peire et Tjerk Wicky, présenté au festival de poésie de Knokke-le-Zout. En 1964 a lieu le lancement du premier numéro de la revue-disque OU-Cinquième Saison, avec sur le disque des textes de Brion Gysin, de Bernard Heidsieck et de lui-même. Il continue ses émissions de radio en 1965 à Prague, Brno, Lausanne, et il organise rue de l’Échaudé à la galerie Riquelme, des soirées autour de chaque numéro de la revue OU. Il réalise aussi un deuxième film en 16 mm. « audio-poétique », L’énergie du sommeil, avec Serge Béguier et Gianni Bertini, montré à la Biennale de Paris en 1965. En 1967, il participe au Festival de Fort Boyard, festival qui n’existait que par son invitation et son affiche, et au festival de Fiumalbo, Parole sui muri, avec Adriano Spatola et Claudio Parmiggiani, festival qu’il sonorise avec Arrigo Lora-Totino. En avril 1968 aura lieu le premier festival de poésie sonore (Text-Sound Compositions) organisé par Fylkingen et la radio suédoise, auquel il ne participe pas, étant à Prague. En juin, il quitte la France pour l’Angleterre et s’installe en septembre à Ingatestone, maison victorienne avec 26 pièces et 3 jardins, où seront organisées des rencontres. En 1969, il participe au second festival Fylkingen de Stockholm. En 1970, il lance la Collection OU de livres en bilingue, avec, notamment, La révolution électronique de William Burroughs (1971), mais aussi Raoul Hausmann, Bernard Heidsieck, lui-même, Ladislav Novak, Paul Neuhuys. Il participe à des tournées de poésie sonore avec Bob Cobbing ou seul à Birmingham, York, Londres, Wimbledon. En 1971 a lieu sa première télévision à Genève, avec un film de 50’ sur la poésie sonore. En 1972, il réalise son premier Hörspiel à la Westdeutscher Rundfunk à Cologne avec Klaus Schöning, et une émission de radio avec Georges Charbonnier sur France-Culture. En 1973, il prépare le dernier numéro de la revue OU, qui paraîtra en 1974, et il commence à travailler sur son livre Poésie Sonore Internationale et qui sortira en 1979. Il participe entre-temps en 1976 au Colloque de Tanger à Genève, organisé par Gérard-Georges Lemaire, avec William Burroughs et Brion Gysin. En 1981, il compose son Dernier livre des riches heures de Chopin, 365 dactylopoèmes réalisés du 1er janvier au 31 décembre 1981. En 1985, Jean, sa femme, meurt. Il fait une tournée aux Etats-Unis, prévue avant sa mort. Il participe, en tant que compositeur, au 1er Acustica International avec Dieter Schnebel, John Cage, Maurizio Kagel, Pierre Henry, Bill Fontana, Tom Johnson, Gerhard Rühm. En 1986, il s’installe à Paris. Il réalise un hörspiel avec Schöning à la WDR de Cologne avec les 9 saintes phonies et publie son Petit livre des riches heures signistes et sonores d’h. chopin, livre-disque avec 2 audio-poèmes de 1983/1984 à l’occasion d’une exposition autour de la revue OU à Paris. En 1992 paraissent Les riches heures de l’alphabet latin de Paul Zumthor et Henri Chopin aux éditions Traversière. Il est depuis retourné vivre en Angleterre auprès de son fils et de sa fille où il continue ses activités de publications et de performances, dont une Revue Parlée au Centre Pompidou pour ses 80 ans à l’occasion de la réédition des disques de la revue OU sur CD par Alga Marghen.

Biographie d’Henri Chopin par Jacques Donguy


écouter :

Symphonie du nez aux vibrisses ...

Bibliographie :
Livres, plaquettes :

Croquis, (1952-1954), livre unique
Signes, Caractères, 1957
Chants de nuit, Tour de Feu, 212 ex, 1957
Présence, in Poésie nouvelle n°1, 1957
L’arriviste, Hautefeuille-Caractères, 1958
Poésie objective, Wetteren, avec James Guitet, 1960
L’armoire, Praxis, Brésil, 1963
Ptères, « Ou », avec P. A. Gette et B. Heidsieck, 31 ex, 1965
Indicatif II, avec John Furnival, 31 ex, 1966
Le magnétophone blanc, avec John Furnival, 31 ex, 1966
Feu triomphant, avec Bernard Aubertin, 22 ex, 1967
Festival de Fort Boyard, Punto, avec Blaine, Bertini, Beguier, Berni, Nikos, Wolman, 1020 ex, 1967
Bodel’air, avec Bertini, livre unique, 1967
Vivre pour vivre, tiré à part de l’ACR, ca. 40 ex, 1971
Le dernier roman du monde, Cyanuur, Belgique, avec un 45 Tours, 1150 ex, 1971
Le cimetière, Fagne, Belgique, 351 ex, 1972
Henri Chopin dans l’Essex, catal, Les Contemporains, 350 ex, 1972
Trois graphistes, Brunidor, avec John Furnival et Tom Phillips, 1972
Ceolfrith 18, Ceolfrith Press, 600 ex, 1972
You’ve got to laugh, tiré-à-part, 1973
Tube, Londres, 75 ex, 1973
Henri Chopin Portfolio, Ottezec, avec Charmoy, Burroughs, 1974
A propos de OU, Veys, Belgique, 1974
Graphic, objective and other poems, catalogue, Whitechapel Arts Galery, Londres, 1974
Le silence lance l’air, Napoli Visual Center, 200 ex, 1975
Chronique 1974, « Ou » n°5, 500 ex, 1975
Portrait des 9, Anvers, Guy Schraenen, 480 + 22 ex, 1975
Ecarts de Bal, Guy Schraenen, 18 ex, 1975
The cosmographical lobster, Gaberbocchus, Londres, 1976
Sur Paul Neuhuys, Collection Ou n° 7, avec Paul Neuhuys, 1977
Parallélisme, avec Gianni Bertini, ex unique, 1977
Portfolio Chopin, Ed. Ottezec, 1978
Depuis 1964, la revue Ou... , Supplément Ou n°45, 1225 ex, 1979
Poésie sonore internationale, J.M. Place, avec 2 K7, 1979
Concerto en Zhopin mineur, Artista, 37 ex, 1982
Typewriter poems, Hundertmark, 500 ex, 1982
Portfolio avec timbres postes, Ottezec, avec Cozette de Charmoy, 2 ex, 1982
Enluminures, Morra, Naples, 1984
La conférence de Yalta, Morra, Naples, 1984
Entretiens sur Michel Seuphor, Klincksieck, tiré-à-part, 1986
Petit livre des riches heures signistes, Galerie Donguy, 1040 ex avec 45 Tours, 1987
Passementeries, Ottezec, 100 ex, 1987
Henri Chopin, Galerie Brigitte Schéhadé, 1987
Henri Chopin / Poesia Sonora, Studio Sant’Andrea, Milano, 1989
Portfolio Ottezec n°1, Ottezec, avec Ackermann, Boussand, Corfou, Charmoy, 150 ex, 1989
Graphèmes en vibrance, Petits Classiques du Grand Pirate, 450 ex, 1990
Henri Chopin, Picaron, 1990
Mil 1000 mille dates, In-Octavo, 523 ex, 1990
Astre et Masque, avec Bertini, livre unique, 1990
Squelette du verbe et alentours, Lafabrie, 75 ex, 1990
Poème froufroutant électronique, Iô, 1991
Alphabet pour un gratte ciel, 27 ex, 1991
L’esperluette et le couillard, Rougier, 1991
Des livres, Espagnon-Le Bret, 1991
Les hippocampes noirs, Estompa Ediciones, Madrid, 1991
Le homard cosmographique / La crevette amoureuse, Morra, Naples, 1992
La folle follie des follies, Despalles, 60 ex, 1992
Tuer. Verbe. Art, ContrePlan, 60 ex, 1992
HC / posters, prints, typerwriter poems, publications and soundworks, Australie, 1992
Les riches heures de l’alphabet, Traversière, avec Paul Zumthor, Paris, 1992
Le marché tout vert, Rougier, 1993
- & + , Voix, 210 ex, 1993
L’écriture à l’endroit, Sixtus, 200 ex, 1993
Revue Ou – « Ou », 1000 ex, 1993
Hors-l’or, Cahiers de nuit, 1994
Rire, Derrière la salle de bains, 1996
Sonic memory, Norwich Gallery, 1998
Notes au soleil / Canto solaire, Traversière, 2000
Luce lune, Traversière, 2001
Panorama, Ottezec, 2001
Les portes ouvertes ouvertement, Voix, avec un CD, 500 ex, 2001
Mirage des 27, Studio Morra , Naples, 2001
Réalité sonore, Zhor, 500 ex, 2001
La marche de la mort, Voix, 30 ex, 2002
J’ose ! – défier-, Francesco Conz, 1070 ex, 2002
Le grand monde de la grande poésie, Le Corridor Bleu, 500 ex, 2004
La poésie échappée, Voix, 300 ex, 2005
Monsieur Feu Aÿ et Madame Feue F... , Ikko, 150 ex, 2005
Rencontre avec Altagor, le Farfadet, 12 ex, 2005
Graphe-Machines, Ikko, 2005
Magnifique lumière de la fortune, Derrière La Salle de Bains, 2005
Graphpoemesmachine, Zero Gravita, Biella, 2006


revues dirigées par Henri Chopin :
Cinquième Saison, du n° 3 (1958) au n° 19 (1963)
Ou - Cinquième Saison, du n°20-21 (1964) au n° 42-43-44 (1974)


Ouvrages publiés par Henri Chopin dans la Collection « Ou » :
Sensorialité excentrique de Raoul Hausmann, 1970
Electronic Revolution de William Burroughs, 1971
D2+D3Z de Bernard Heidsieck, avec Jean Degottex, 1973
The Colossal lie de Cozette de Charmoy, 1974
Poems de Ladislav Novak, 1976


Henri Chopin, films :
Pêche de nuit avec Luc Peire et Tjerk Wicky, 1963
L’énergie du sommeil avec Bertini et Béguier, 1965


Emissions radiophoniques de Henri Chopin :
Evasions, série de 12 émissions avec Maguy Lovano, ORTF, 1962


Emissions radiophoniques sur Henri Chopin :
Arts, créations, méthodes par Georges Charbonnier, France Culture, 1972
Musique Plurielle par Georges Charbonnier, France Culture, 1976
Poésie Ininterrompue par Claude Royet-Journoud, France Culture, 1977
A.C.R par René Farabet, France Culture, 1987
A.C.R, de A à Z, Zumthor, Chopin par René Farabet, France Culture, 1992
Henri Chopin, la sonore par Frédéric Acquaviva, France Culture, 2005


Bibliographie de Henri Chopin par JACQUES DONGUY ET FREDERIC ACQUAVIVA




Cahiers du Refuge :
162 (Henri Chopin)

interventions au cipM :

Henri Chopin (Manifestations)

sur internet :

Ligthning Archive

 

MA COMMANDE
LETTRE D'INFO
CCP 27
ACTUALITÉ
expositions :
Antonin Artaud
vient de paraître :
232 : Antonin Artaud
231 William Burroughs
230
Canto Rodado
Détroit
Black Mountain College
J'ai pas envie de faire ma page
CCP 27

en écoute :
Brion Gysin
Thomas Braichet
Pierre Guyotat
Esther Ferrer
Ghérasim Luca
Hamid Ismaïlov
Serge Pey
Dimitri Bortnikov
Banina Giri
Alfredo Costa Monteiro, Léos Ator
Luc Etienne

retour en haut de page Mentions légales Crédits Coordonnées retour en haut de page